Elle recycle des chambres à air et les transforme en jolis sacs à main 

Publié le 13/04/2012 à 05h02

Des sacs à mains en chambres à air et bâches de camion recyclées, l'idée paraît loufoque. Mais Mélanie Dhoye ose exploiter ce concept et ses créations lèvent tous les a priori puisqu'elles mélangent style, originalité et écocitoyenneté.

Des sacs à mains en chambres à air et bâches de camion recyclées, l'idée paraît loufoque. Mais Mélanie Dhoye ose exploiter ce concept et ses créations lèvent tous les a priori puisqu'elles mélangent style, originalité et écocitoyenneté.

Elle offre ainsi une nouvelle vie et une nouvelle identité à ces matières plastiques et caoutchouteuses. Cette activité, devenue une passion, l'a amenée, à 38 ans, a créé son autoentreprise, en parallèle de son métier de lingère à la maison d'enfants Les Peupliers. Un an plus tard, ses créations flirtent avec le succès et elle propose même ce week-end, les premières portes ouvertes de son atelier.

 

Des matièrestrès résistantes

« Titulaire d'un CAP BEP maille, industrie textile, j'ai toujours été très manuelle et j'aime bricoler. L'année dernière, j'ai eu ce déclic de fabriquer des sacs à main hors du commun. J'ai commencé avec de la toile cirée mais ce n'était pas assez résistant. Comme la tendance est au recyclage, l'idée m'est venue de réutiliser dans un tout autre domaine, les chambres à air récupérées dans les stations pneumatiques et nettoyées à la pierre blanche, ainsi que les chutes de bâches de camion achetées chez un fabricant à Seclin, confie Mélanie Dhoye. Très résistants, mes sacs ne nécessitent aucun entretien particulier. Ils sont sans odeur, imperméables et increvables ! » La bâche apporte des couleurs flamboyantes en fonction de la mode et des dernières tendances. Ces sacs et cabas prennent tout leur caractère unique lorsque Mélanie Dhoye leur associe cuir, rivet, tissus et autres accessoires. Elle propose aussi deux styles, classique et extravagant !

Une ligne enfants avec la photo des doudous

Élément indispensable à ces créations : son cutter électrique qui permet d'obtenir toutes les formes possibles. Elle s'est même dotée d'une machine de cordonnier achetée d'occasion à Paris.

Cette femme à l'imagination débordante exprime son talent artistique à travers ses sacs et cabas. Elle a aussi créé une série enfant et ne manque pas d'imagination puisqu'elle compte incorporer la photo de leurs doudous. Grâce aux chutes de cuir, elle fabrique aussi porte-chéquiers et porte-monnaie. « J'ai même fait des bijoux, mais par manque de temps j'ai abandonné. » Son rêve est aujourd'hui d'ouvrir sa boutique... toujours dans l'esprit du recyclage. •

Portes ouvertes samedi et dimanche au 306, rue Daniel Ranger à Campagne-lès-Hesdin. Tél : 06 33 33 76 14 ou www.menaliedcreation.com

La Voix pour les Femmes